Devenir architecte

Devenir architecte

Welcome to our blog dedicated to architecture, landscape and design.

Une façon unique de célébrer la femme à l’EAMAU (Ecole Africaine des Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme) Partie 3

Conférence et exposition d’œuvres d’art

Diaporama ; Présentation des tableaux par les artistes
Diaporama ; Présentation des tableaux par les artistes
Diaporama ; Présentation des tableaux par les artistes
Diaporama ; Présentation des tableaux par les artistes
Diaporama ; Présentation des tableaux par les artistes
Diaporama ; Présentation des tableaux par les artistes
Diaporama ; Présentation des tableaux par les artistes
Diaporama ; Présentation des tableaux par les artistes
Diaporama ; Présentation des tableaux par les artistes
Diaporama ; Présentation des tableaux par les artistes

Diaporama ; Présentation des tableaux par les artistes

 À l’occasion de la fête de la femme, une conférence s'est tenue le 09 Mars 2019 à l'auditorium de l'EAMAU à 09 heure. L’activité a été ponctuée par les interventions de trois hôtes de marque, après quoi a suivi une série de questions. Le but était d’échanger avec les étudiants autour du thème de l’ONU « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement ».

 

Ces intervenants étaient :

• Mme de SOUZA Leonardina, député et 2e secrétaire parlementaire

• Mme AMOUSSOU, Cadre togolaise

• M JOHNSON Adodo, Sociologue

 

Les échanges étaient sous le thème de la journée du 08 mars : femmes et gouvernance locale.

Les points marquants évoqués étaient entre autres la place de la femme dans la gouvernance, les devoirs de la femme, les difficultés que rencontrent les femmes au sein de ce milieu et l’exhortation des femmes à des postes de gouvernances.

La commission d'organisation de l’évènement était dirigée par mademoiselle ALI-TAGBA Bienvenue, élève architecte.

 

 

 

La conférence s’est suivie d’une exposition d’œuvres d’art autour du thème « La femme dans les métiers de la ville ». Des étudiants de l’école ont fait voyager les visiteurs à travers des tableaux aussi originaux les uns que les autres. Nous vous proposons d’embarquer aussi pour ce voyage avec :

 

 « Reconnaissance » ; NDIENANG Dapabko Mesmer

 

 

Ce tableau est un hommage à l’EAMAU qui joue un grand rôle dans la formation des actrices des métiers de la ville en Afrique.

À travers une nuée de points colorés, nous faisons intervenir les femmes d’ailleurs, on remarque ainsi des grosses taches pour celles qui ont déjà impacté et un nuage de petit point pour l'ensemble des idées à venir.

 

 

« Arlésienne » ; NDIENANG Dapabko Mesmer

 

 

Tout comme le personnage que Dieu occupe dans la bible ce tableau est la matérialisation d’un idéal urbain que cherche à atteindre l’Homme (fruit d’une femme).

Une composition volumétrique polychrome identifie les grandes valeurs a valorisées, notamment :

Le vert pour la nature (biomimétisme)

Le bleu pour l’atmosphère et les ressources hydriques

Le jaune pour la lumière (signe de vie)

Le marron pour la culture (la connaissance de soi)

Le rouge pour la mobilité (marqueur de la vie en société)

Le gris pour la durabilité (une pensée pour les générations à venir)

Le blanc pour la pureté (un travail sur la conscience des âmes)

Et enfin le noir pour prévenir d’éventuels dysfonctionnement (des solutions à ces problèmes se transforme en connaissance pour les générations à venir.) 

 

 

« Conception » ; NDIENANG Dapabko Mesmer

 

 

 

L’Homme est conçu par la femme. De la même façon, la ville est le fruit d’une conception. Toute fois le processus de conception prend en compte un certain nombre de condition pour se rapprocher de la perfection. C’est de ce monde invisible qu’est la pensée que vient et se matérialise la réflexion de l’acteur. Entre autres :

La condition sociale (la connaissance de l’être humain) ;

la condition intellectuelle (l’homme dans sa façon d’envisagé le futur) ;

la condition technique (la structure une science exacte) ;

la condition esthétique (la relativité des sensibilités émotionnels).

 

 

''Facettes'' ; BANGANA Martinienne Ariane

 

 

 

Ce tableau qui a pour titre ''facettes'' répond à la question : comment la femme se sent elle lorsqu'elle exerce un métier de la ville? Pour répondre à cette question nous sommes partie de la femme africaine, car elle est celle que nous maîtrisons le mieux, faisant partie de la société immédiate. La division asymétrique de son visage, permet de montrer les deux grandes facettes de la femme. La première moitié du visage à droite traduit sa douleur et ses peines lorsqu'elle est marginalisée, mise à l'écart. La seconde moitié à gauche montre que malgré toutes ces peines, la femme reste forte et garde toujours le sourire. Elle ne se laisse pas dominer par la douleur. Cette femme est ensuite inscrite dans un diamant polychromatique pour montrer sa beauté, sa magnificence telle une perle rare. Ce diamant est à son tour dans un fond noir tacheté de blanc pour exprimer cette lumière que la femme émet afin d’impacter positivement la société. 

 

 

« Égérie » ; SORI Kra Aminata Carine

 

 

 

Le tableau « Égérie », est une composition tripartite de trois rôles principaux retenus sur ce personnage aussi mystérieux, qu’intéressant qu’est la femme. Nous avons donc parmi ces rôles celui de femme au foyer, celui de la mère et celui de la femme dans les métiers de la ville qui fait l’objet de l’exposition. Égérie non seulement pour caractériser l’immense source d’inspiration que constitue la femme pour la ville mais aussi pour sa capacité à transmettre à la ville ses valeurs. L’idée est d’inscrire la femme dans le cadre de la conception en tant que tête pensante et source d’inspiration de sorte à transmettre ses valeurs positives à la ville sans pour autant négliger les autres domaines des métiers de la ville que sont la production et le fonctionnement quotidien.

« Naissance urbaine » ; FOMENE ZOKENG Ange Jordan

 

 

 

Depuis fort longtemps, l’homme dans la société a toujours été considérablement encré dans le panier de l’action, du mouvement, et de la décision au détriment de la femme. Les domaines des métiers de la ville, par leur genre portent au préalable l’image féminine : cette image qui est une pomme vivante aux multiples charmes et qualités. Femme et fertilité? La femme fertile est celle qui produit. Dans un sens sexué, le produit nest quun enfant, un enfant qui vit parallèlement au même titre que le produit urbain généré par la femme : une richesse vivifiante sortie de ses entrailles. Ainsi, le tableau dont le titre est naissance urbaine fait paraitre une composition tripartite de trois femmes grosses, symbolisant les principaux domaines de la ville. Par le foisonnement de couleurs dans lequel la toile se fond, la femme par-là est un être très inspiré et ambitieux. Cette composition se noue en un centre jaunâtre rappelant la vie, la beauté et la clarté dans tout ce que la femme fait. Par écoulement, la femme donne vie à la ville par la population urbaine (principal commanditaire) tout comme elle met au monde un enfant par l’intermédiaire du masculin. 

 

 

« Apparition » ; BIKEDI MBONGUI Yela Jovin

 

 

L’homme a pendant longtemps été le principal acteur des métiers de la ville, mais nous sommes sans ignorer que l’architecture, l’urbanisme et la gestion urbaine sont avant tout des arts. L’art est un moyen par lequel on peut s’exprimer peu importe ce que l’on veut montrer. La capacité de penser et de s’exprimer n’est pas seulement donné à l’homme. La femme peut également ressentir ou appréhender la ville d’une manière propre à elle et peut vouloir l’exprimer, ce qui lui donne alors le droit de pratiquer l’art! De ce fait, ce tableau que nommé « Apparition » rend un hommage particulier à deux figures emblématiques du genre féminin en architecture, notamment

ZAHA HADID et KAZUYO Sejima qui font partie des rares femmes à avoir obtenu le prix Pritzker à cotée de grands noms comme NORMAN FOSTER, RENZO PIANO, .... Ce tableau met en avant avec une composition polychromique significative et des lignes fines dévoilant en perspectives, deux œuvres de ces artistes (le tremplin de saut à ski d’Innsbruck de Zaha HADID et l’école de design de Zollverein de KAZUYO Sejima) prouvant leur savoir-faire et leur dextérité dans l’exercice de leur métier. Ce tableau rend également hommage à toutes les autres femmes qui essaient de se démarquer ainsi qu’à toutes les femmes de l’EAMAU qui prennent des initiatives pour le développement de l’Afrique que nous avons représentée d’une manière symbolique par des étoiles.

 

 

« La femme porteuse » ; LAKPO Beniko. M

 

 

Cette œuvre n'est qu'une simple mise en valeur de la femme dans les métiers de la ville. Nous observons à travers cette œuvre le profil d'une Architecte qui porte la ville au cou... Ça se matérialise par le fait qu'elle porte un casque de sécurité en premier lieu et en plus au niveau de son cou, nous observons une calebasse symbolisant le monde et l'Afrique au centre. Cette calebasse porte la ville matérialisée par les divers styles architecturaux existants. Par ailleurs nous avons en fond rose, un 8 symbolisant la journée internationale de la femme. La seconde moitié de ce 8 a une forme d'œuf qui porte en elle 9 fleurs symbolisant les 9 mois d'une femme enceinte... Tout ceci pour dire qu'à travers leur implication, la femme porte en elle le fruit d'une ville meilleure.

 

 

« Équilibre » ; DEMBELE. B. Bertand

 

 

Le nom de cette œuvre est « Équilibre ». Elle représente une femme africaine en mouvement (faisant référence au travail, à la force et à la combativité des femmes dans tout ce qu’elles font), portant sur sa tête un canari (représente la famille, qui pour la femme prime sur toute chose), sur lequel est posé un tas de carrés (représentent une ville). Nous nous inspirons des femmes revenant des puits, ou des marigots, avec de l’eau pour leurs familles. On dit souvent de l’eau, qu’elle est la vie. Voici donc le rôle des femmes dans nos familles, et nos sociétés : Apporter la vie. « Apporter la vie », ce n’est pas seulement donner naissance. C’est aussi toutes ces choses, petites ou grandes, que les filles et femmes font pour leurs familles, et même dans leurs lieux de travail. Notre modeste tableau se veut être une représentation de cet apport de vie dans les familles, mais aussi précisément dans les métiers de la ville. Les éléments fars de notre œuvre (Femme, Canari, Carrés) ont été assemblés de sorte que si l’on enlève un, le tout ne puisse tenir en : « Équilibre ». C’est donc ainsi que nous avons baptisé cette œuvre.

 

 

MBAYE Ibrahima

 

 

Le tableau rend hommage à la femme africaine. Nous avons mis l'accent sur la diversité des cultures et le rôle de la femme dans les activités génératrices de revenu comme la vente des fruits locaux. Le tableau est aussi un code. Quand on met l'éclairage en arrière-plan, sous l'image en papier une femme qui marche sur un fil et qui revient de la ville avec un bol rempli de marchandises sur la tête et un enfant sur le dos. Ce tableau laisse voir à quel point en Afrique de nombreuses femmes vivent dans la misère et donnent le meilleur d’elle-même pour subvenir aux besoins de leurs familles. Elles produisent et vendent des fruits locaux contribuant ainsi non seulement au bien être de sa famille, mais aussi à celui de la communauté. L'idée de la femme sur le fil décrit une sorte d'équilibre pour dire que cette dernière rencontre beaucoup de difficultés dans les différentes actions qu’elle entreprend, mais elle tient bon quoi qu’il arrive.

 

 

« Femme forte » ; HOUNIGBO Koffi Soke 

 

 

L’œuvre est Inspirée de la force, du courage et de la grande capacité résiliente de la femme qui passe à travers des accouchements pour donner la vie. L’utilisation de l'argile permet de monter que la femme est fragile et qu’elle est véritablement le moule qui façon la vie.

Diaporama ; Palmarès de l'exposition
Diaporama ; Palmarès de l'exposition
Diaporama ; Palmarès de l'exposition
Diaporama ; Palmarès de l'exposition
Diaporama ; Palmarès de l'exposition
Diaporama ; Palmarès de l'exposition
Diaporama ; Palmarès de l'exposition
Diaporama ; Palmarès de l'exposition
Diaporama ; Palmarès de l'exposition
Diaporama ; Palmarès de l'exposition
Diaporama ; Palmarès de l'exposition
Diaporama ; Palmarès de l'exposition
Diaporama ; Palmarès de l'exposition

Diaporama ; Palmarès de l'exposition

Si vous voulez la version PDF du palmarès, inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter et laissez nous un message. Nous vous l'enverrons par mail.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alida fofou 13/10/2019 09:09

Beaucoup de courage et que le très haut vous accopagne toujours dans vos projets

Devenir architecte 15/12/2019 13:56

Merci beaucoup !