Devenir architecte

Devenir architecte

Welcome to our blog dedicated to architecture, landscape and design.

Une façon unique de célébrer la femme à l’EAMAU (Ecole Africaine des Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme) Partie 2

RESULTATS CONCOURS 08 Mars EAMAU 2019 (1ère édition)

Diaporama des projets lauréats
Diaporama des projets lauréats
Diaporama des projets lauréats
Diaporama des projets lauréats
Diaporama des projets lauréats
Diaporama des projets lauréats

Diaporama des projets lauréats

Le 08 mars 2019 à l’EAMAU, dans la salle JSA, s’est tenu la présentation des projets et la proclamation des lauréats de la 1ère édition du concours 08 mars, organisé par l’association des filles de l’EAMAU (AEE).

Le comité d’organisation était dirigé par :

TIE Lou Irié Gonézié (Architecture- Ivoirienne)

SEGLA Mélissa Marianne  Ibilè (Architecture- Béninoise)

TOURE  Fatoumata Mahamane (Architecture- Malienne)

GOUA  Beedi Monnet Armelle Angennes (Architecture- Ivoirienne)

KOFFI N'Guetta Eve-Sandra (Architecture- Ivoirienne)

 

Cette équipe a collaboré avec entre autres l’administration et le club recherche de l’école pour mener à bien cette activité.

Le thème du concours était :« Vers des cités africaines durables : Eco-Aménagement sur la berge du lac ouest de Nyekonakpoè à Lomé ». Composé de quatre membres, le jury a récompensé trois équipes pluridisciplinaires, auteurs des projets ‘’THE PARADISE’’, « Un paysage renouvelé », « Un aqua-parc pour concilier ville et nature ».

1er prix : ‘’THE PARADISE’’

 

OUBDA Laetitia (Architecture- Burkinabè)

KABORE Benewende Clovis (Urbanisme- Burkinabè)

GANAME Bertille (Urbanisme- Burkinabè)

 

1er prix - OSL3

 

Description :

 

Dans le cadre du concours portant sur l’aménagement des berges du lac Ouest au quartier Nyekonakpoé lancé par l’Association des Etudiantes de l’Ecole Africaine des Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme (EAMAU) à l’occasion de la journée internationale de la femme, le 8 mars 2019 ; nous avons proposé un aménagement continue qui offre un environnement sain et confortable. Le terme ‘’THE PARADISE’’ est utilisé comme concept métaphorique pour indiquer l’idéal confort que recherche notre projet. Notre aménagement paysager a pour vocation d’offrir un cadre paisible, calme et relaxant à toute personne qui s’y rend ; au sein de la ville qui est de nature bruyante. Dans cette lancée nous sommes arrivés à trouver une place pour chaque couche d’âges dans notre aménagement et nous y avons diversifié les activités.

Notre aménagement paysager laisse voir des espaces de jeux et de sports, des espaces pour jardinage, des espaces de détente, un espace de restauration et des galeries d’exposition d’œuvres artistiques ; le tout parsemé de sentiers serpentés au milieu de la verdure, des fleurs et d’arbres. Nous avons inséré et imposé un jeu de relief à notre aménagement afin de palier à la monotonie du site. Tout est au rendez-vous pour une rencontre d’affaire, un weekend ou une soirée de détente loin des soucis de travail et des bruits multiformes de la ville, dans un cadre vert et très aéré.

1er prix - OSL3 (plan masse)

 

Les principaux éléments architecturaux du projet sont le bar snack, les galeries, le débarcadère, la salle de sport, la guérite et les toilettes. Ils seront construits en parpaings et revêtus par la terre. Les bâtiments seront couverts d’une toiture légère en tôles soutenue par une charpente en bois. Nous avons privilégié la ventilation et l’éclairage naturel dans l’ensemble du site. La nuit, l’éclairage du site sera assuré par des lampadaires dotés de panneaux solaires.

 

1er - OSL3 (planche)

 

2e prix : « Un paysage renouvelé »

ZOMA Grâce (Architecture- Burkinabè)

KEZEBO Kessel (Urbanisme-Camerounais)

TUMMO Jordan (Gestion Urbaine-Camerounais)

NAFISSATOU Zida (Architecture-Burkinabè)

NGUIHE Florian (Architecture-Camerounais)

2eme prix -ZG5

 

Description :

Le site du projet se situe au sein d’un espace urbain à environnement malsain. Du fait de son caractère naturel et ses potentialités, ce dernier fait autant la convoitise des habitants locaux que des non natifs de la localité. C’est une friche urbaine sujette aux pratiques insalubres des habitants environnants entre lieu d’aisance et dépotoir d’ordures ; mais toute fois est recouverte de végétation et quelques essences d’arbres. Le quartier est dans sa majeure partie densifié laissant place à plusieurs typologies d’habitat : moderne, traditionnel et mixte.

Notre proposition s’insère alors dans une optique énergique et écologique, visant à amener les habitants à porter un nouveau regard sur les énergies renouvelables et l’environnement, par le biais d’un Eco-Parc à haute performance énergétique. Dans une ambiance alliant fonctionnalité et convivialité à travers des interventions flexibles, résilientes et artistiques, les options d’aménagement à travers l’animation du parc selon différentes temporalités, auront pour but de revitaliser la friche et son lac afin d’y constituer un atout paysager, de le rendre aux habitants, et constituer un cœur de vie sain, écologique et respectueux de l’environnement.

2eme prix -ZG5 (plan masse)

 

 En effet, le parc naturel est constitué d’une ferme à usage d’élevage, d’une zone d’agriculture maraichère, d’une esplanade sportive plein air, d’une esplanade de projection modulable (projection/ lieu de regroupement communautaire), l’aire d’observatoire nature, des carrés verts de détente/ loisirs, d’une aire de restauration sur pilotis, d’une zone de filtration naturelle des eaux, d’une administration de gestion du parc et d’une infirmerie.

C’est donc à travers un parcours ponctué de moments privilégiés que nous souhaitons reconnecter la communauté avec le lac, les activités environnantes et la splendeur naturelle du site.

Afin d’assurer la qualité paysagère et salubre au sein du site, des aménagements subsidiaires sont proposés tels :

  • Un bio digesteur au sein de la ferme.
  • Une installation de sanitaires ECOSAN pour l’aisance des visiteurs ; ceci permet le recyclage des matières pour intrants / fertilisants agricoles ou production d’énergie via le mécanisme du bio digesteur.
  • Des bacs à ordures ;
  • Des bancs publics ;
2eme prix -ZG5 (planche)

 

3e prix : « Un aqua-parc pour concilier ville et nature »

LOKO Maoudi Paulette (Architecture- Béninoise)

AHOKPE Kouesse William (Urbanisme-Béninois)

AVALIGBE Gnihouidé Stéphane (Architecture- Béninois)

MAGBONDE Kossenibi-Oluwa Gédéon Elisée (Gestion Urbaine- Béninois)

ADOME Darios (Architecture- Béninois)

3eme prix - LMP5

 

Description :

Le site du projet dont la nomination actuelle est « le lac ouest », est situé dans le 4ème arrondissement de la commune de Lomé (Togo), plus précisément dans le quartier Nyekonakpoè. La superficie de la zone d’étude fait 38,62 ha dont 18,31 ha de berge nord objet du projet d’aménagement. La ville de Lomé connait une carence en espaces verts aménagés ; ainsi notre aménagement vise à créer un espace unique rehaussant le niveau d’espaces verts et d’équipements ludico-attractifs dans la ville.

« Un aqua-parc pour concilier ville et nature », tel est le concept d’aménagement choisi. Il représente un parc aquatique avec des équipements de loisirs et détente offrant à cette zone un caractère touristique et attractif.  Par ailleurs ce projet contribue à redynamiser l’économie locale et la création d’un microclimat par la densification de la trame verte.

3eme prix - LMP5 (plan masse)

 

Le tracé de la circulation principale s’inspire des ondulations du mouvement de l’eau. Conservation, rentabilité, esthétique et intégration sont les maîtres-mots de la conception. Conservation par le maintien et l’optimisation des éléments existants : école verte, tranchées d’assainissement, espèces d’oiseaux ; Rentabilité à travers le développement d’activités touristiques, de délassement et de pédagogie environnementale ; Esthétique et Intégration par la qualité des compositions architecturale et paysagère. Les bâtiments implantés sont inspirés de l’architecture locale. Ils prennent en compte les principes de bioclimatisme à travers le choix de matériaux écologiques contribuant à la réduction des besoins énergétiques.

Le financement du projet d’aménagement sera entièrement assuré par la municipalité de Lomé et ses partenaires du projet qui seront maîtres des ouvrages. La gestion sera déléguée à des partenaires privés qui percevront des redevances auprès de usagers tout en reversant une partie à la collectivité en vue d’amortir les coûts d’investissements.

3eme prix - LMP5 (planche)

 

Vos avis sur ces projets exceptionnels nous intéressent. Merci de laisser un commentaire.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maïga Kadidiatou 30/06/2019 21:07

Je veux intégrer